L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
10 août 2018

Le Minervois remporte trois médailles

Guillaume Paquette impressionne aux Jeux du Québec

Guillaume Paquette n’avait jamais aussi bien golfé que dans les jours précédant son départ pour les Jeux du Québec, à Thedford Mines, et il se croisait les doigts pour que sa bonne forme persiste. Son voeu a été exaucé puisqu’il revient de ses premiers jeux avec une récolte impressionnante de trois médailles.

Yves Rouleau , journaliste

Une riche récolte de médailles pour Guillaume Paquette aux Jeux du Québec.
Une riche récolte de médailles pour Guillaume Paquette aux Jeux du Québec.
© Photo L'Information du Nord - Yves Rouleau

Le jeune athlète de 13 ans (catégorie bantam) de La Minerve a remporté des médailles de bronze au tournoi par trou individuel et au tournoi Vegas à deux avant de décrocher une médaille d’argent au tournoi deux balles meilleure balle gonflant par le fait même la récolte de la délégation des Laurentides.

« Je jouais mon meilleur golf dans les semaines avant les jeux. J’avais réussi à retrancher deux coups à mon handicap qui se trouve maintenant à 5 », mentionne-t-il.

Se considérant comme un golfeur en contrôle de ses émotions en situation de jeu, le jeune Minervois était particulièrement détendu en mettant les pieds sur le terrain de Thedford Mines puisqu’il ne s’était fixé aucun objectif de performance.« Je n’avais qu’un seul but là-bas et c’était de m’amuser », souligne-t-il.

Comme par enchantement, l’état de grâce dans lequel il se trouvait ces derniers temps s’est maintenu.

« Je frappe bien la balle de toutes les distances en ce moment », confiait-il lorsque nous l’avons rencontré au terrain de golf La Belle de Gray Rocks, quelques minutes avant une ronde.

Sur les verts dès 7h

Cet été, Guillaume est entièrement absorbé par sa passion du golf. On le retrouve sur les verts presque tous les jours dès 7 heures le matin, lorsque la température le permet. Il ne quitte pas le terrain avant la fin de l’après-midi. « Lorsque je joue bien, je dispute deux rondes coup sur coup. Si j’ai mal joué, je préfère frapper des balles de pratique après ma première ronde pour corriger les aspects de mon jeu qui n'ont pas bien fonctionné », dit-il.

Le jeune athlète vient de compléter sa première année à l’école secondaire Curé-Mercure au mois de juin. Il aimerait bien éventuellement s’inscrire à un programme de sports-études en golf. Il n’en a pas été question avec ses parents pour le moment toutefois.  Le hic est que le sport-études en golf n’est pas offert dans la région, ce qui signifierait pour Guillaume de devoir quitter sa communauté de La Minerve.

Pour le moment, le jeune Minervois n’envisage rien de précis pour l’avenir en tant que golfeur. « Je reste dans l’instant présent, un tournoi à la fois. J’ai trois tournois à l’horaire avec l’équipe junior de Gray Rocks au mois d’août, puis les Championnats provinciaux à Drummondville et c’est là-dessus que je me concentre », dit-il.

Guillaume en est à sa quatrième année de pratique intense du golf. Déjà avant toutefois, il avait tenu des bâtons et frappé des balles sur un terrain d’entraînement d’une quarantaine de verges aménagé sur la propriété familiale à La Minerve.

C’est toutefois sur le terrain de golf de Nominingue qu’il a eu son véritable coup de cœur pour le sport en jouant avec son père Éric et son frère aîné Antoine, deux avides golfeurs.

Depuis maintenant deux ans, il est assidu aux terrains de Gray Rocks. Plusieurs membres s’empressaient d’ailleurs de le féliciter chaleureusement pour son excellente performance aux Jeux du Québec, lorsque nous l’avons rencontré sur place.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer