L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
3 juillet 2018

Rugby à 7

Une première équipe collégiale 100% Tremblant

Le Centre collégial de Mont-Tremblant (CCMT) débutera la session d’automne 2018 avec, pour la première fois, une équipe sportive bien à elle.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

Pour ceux qui se demandent ce qu’est le rugby, imaginez un sport s’apparentant au football, mais sans équipement et joué sur un terrain qui a les dimensions d’un terrain de soccer. Les matchs ne durent que 15 minutes et beaucoup de points sont marqués, ce qui en fait un sport assez spectaculaire.
Pour ceux qui se demandent ce qu’est le rugby, imaginez un sport s’apparentant au football, mais sans équipement et joué sur un terrain qui a les dimensions d’un terrain de soccer. Les matchs ne durent que 15 minutes et beaucoup de points sont marqués, ce qui en fait un sport assez spectaculaire.
© Information du Nord - Archives

Jusqu’à présent, les étudiants au CCMT qui souhaitaient joindre les rangs d’une équipe sportive devaient s’entraîner avec les Cheminots, basés à Saint-Jérôme. Rappelons que le Centre collégial est chapeauté officiellement par le Cégep de Saint-Jérôme. Or, pour la première fois, les jeunes de Mont-Tremblant ont souhaité pratiquer un sport pour lequel les Cheminots n’ont constitué aucune équipe: le rugby.

« Nous avions déjà une équipe de rugby parascolaire, explique la directrice du CCMT, Diane Aitken. Mais des demandes nous ont été faites pour avoir une équipe dans le volet compétitif. Avec Mélanie Provost, notre technicienne en loisir, nous avons estimé que nous pourrions avoir un bassin de joueurs intercollégial intéressant, alors nous avons choisi de créer une équipe. »

Trois tournois et un championnat

C’est à Anthony Dubois-Trottier, entraîneur au club de rugby de Mont-Tremblant depuis plusieurs années, que l’on a confié la tâche de créer cette équipe. Le recrutement est déjà en cours. « Comme il n’y a qu’environ 200 étudiants au cégep de Mont-Tremblant, nous avons choisi d’évoluer au rugby à 7 joueurs, plutôt qu’à 15. De cette façon, avec les réservistes, nous aurons besoin de 12 à 15 personnes sur l’alignement, ce qui est raisonnable », confie le nouvel entraîneur, dont c’est la première incursion dans le monde professionnel rémunéré.

La sélection se déroulera au mois d’août, puis, une fois l’équipe constituée, les joueurs participeront à des entraînements deux fois par semaine. Afin de mener à bien le recrutement, une campagne sera menée sur les médias sociaux.

C’est dans une ligue de la région de Québec que les Blizzards (c’est le nom de la nouvelle équipe) évolueront. « Climat oblige, la saison de rugby est courte et intense. Nous participerons entre la fin août et la fin octobre à trois tournois, puis nous entrerons en séries éliminatoires, si on veut. Le quatrième et dernier tournoi se déroulera entre les six meilleures équipes pour déterminer qui sera les champions de la saison », précise M. Dubois-Trottier.

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer