L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
2 mai 2018

Le jeune Tremblantois excelle dans sa catégorie d’âge

Jeff Charbonneau domine le Québec en crossfit

Jeff Charbonneau a goûté pour la première fois au crossfit il y a à peine plus de deux ans et il domine déjà ce sport au Québec dans son groupe d’âge.

Yves Rouleau , journaliste

Quelques exercices d’échauffement pour Jeff avant d’entreprendre les choses sérieuses.
Quelques exercices d’échauffement pour Jeff avant d’entreprendre les choses sérieuses.
© Photo L'Information du Nord - Yves Rouleau

Le jeune Tremblantois de 16 ans avait mis les pieds dans un centre de crossfit pour accroître sa force physique en vue de la saison de football avec l’équipe de l’école secondaire Curé-Mercure. Il a trouvé un sport convenant mieux à son tempérament.

« Je préfère les sports individuels. Vous ne dépendez de personne d’autre que vous-mêmes », mentionne-t-il en entrevue avec L’Information du Nord, à Crossfit Mont-Tremblant.

L’adolescent de 14 ans n’a pas tardé à prendre du coffre et voir ses performances s’améliorer. Premier au Québec, il est aussi classé 3e de sa catégorie d’âge au Canada et 36e au monde, en ce moment.

Le crossfit est un sport relativement nouveau implanté dans la région de Mont-Tremblant depuis encore moins longtemps. Il consiste en séquences d’exercices sollicitant la force physique, l’agilité et l’endurance par le biais d’haltérophilie et de gymnastique à l’aide d’instruments, un sport complet, affirment ses adeptes.

« Au niveau compétitif, c’est motivant parce qu’on peut rapidement mesurer ses progrès avec des participants du monde entier », souligne le jeune athlète tremblantois.

En effet, en exécutant une série d’exercices (qu’on appelle dans le jargon du sport workout of the day ou WOD) et identiques pour chacun des participants dans un laps de temps à laquelle tous les athlètes inscrits se soumettent, que ce soit à l’échelle du Québec, du Canada ou du monde, l’athlète peut déterminer ou il est rendu par rapport à d’autres concurrents.

Le classement officiel est déterminé à partir de résultats enregistrés sur vidéo et attestés par des juges de crossfit.

« J’ai aimé le sport dès mes débuts, mais j’y ai vraiment pris goût après les Jeux Atlas de Montréal, une compétition nationale où je me suis signalé. J’avais 15 ans, ça faisait à peu près un an jour pour jour que je m’entraînais », s’est-il rappelé.

Un athlète motivé

Après cette date, Jeff a pris des bouchées doubles. Il est rapidement passé à six sessions par semaine d’entraînement à raison de deux heures par jour. « Le sentiment de fierté de gagner que j’ai ressenti à ce moment-là, je veux le retrouver », dit-il.

« Jeff est un athlète motivé. Je n’ai jamais eu à le pousser. Il n’est pas nécessaire de lui répéter les conseils, il saisit rapidement ce qu’on lui enseigne », souligne son entraîneur Jean-Philippe Girard.

En juin, Jeff aura 17 ans et dans un an il passera à la catégorie Men RX. Il jouera alors dans la cour des grands, puisqu’il s’agit d’une catégorie d’élite des hommes de 18 à 35 ans. « Je vise éventuellement les CrossFit Games », a-t-il mentionné en parlant de ce qui est en quelque sorte les Jeux olympiques du Crossfit. Ceux-ci sont l’aboutissement d’un processus de qualifications à l’échelle planétaire.

Pour le moment toutefois, Jeff a les deux pieds bien plantés sur le sol de sa région d’origine. Le sportif qui obtient d’excellents résultats scolaires va bientôt faire son entrée au cégep. Pas question pour lui d’abandonner son sport de prédilection. Il a entrepris lui-même des démarches auprès d’Alliance Sport-Études et a réussi à se faire admettre comme athlète-étudiant. « Je suis le premier étudiant accepté en sport-études au collégial en tant qu’athlète de crossfit », souligne-t-il.

Galerie de photos

    SPO-jeff charbonneau2.JPG
  • 1/1
Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer