L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
5 mars 2018

Médaillé d’or aux Jeux Mondiaux 2017

Anthony Alix prepare son retour dans la LCF

Anthony Alix, de Mont-Tremblant, tente à nouveau sa chance dans la Ligue canadienne de football (LCF).

René-Pierre Beaudry , journaliste

Anthony Alix, peu avant sa blessure à la cuisse, dans l’uniforme de la dernière équipe de la LCF qu’il a porté il y a deux ans, le Rouge et Noir d’Ottawa.
Anthony Alix, peu avant sa blessure à la cuisse, dans l’uniforme de la dernière équipe de la LCF qu’il a porté il y a deux ans, le Rouge et Noir d’Ottawa.
© Photo Gracieuseté - Scott Grant photography

Le botteur aujourd’hui âgé de 31 ans a porté les couleurs des Argonauts de Toronto, lors de leur conquête de la coupe Grey en 2012, avant de jouer avec le Rouge et Noir d’Ottawa en 2016, saison interrompue après une sérieuse blessure aux muscles de la jambe.

« Je m’entraîne beaucoup avant de rejoindre mon coach (des botteurs) aux États-Unis », répond-il. « Nous allons refaire des vidéos et les envoyer un peu partout aux équipes de la NFL et de la LCF. J’aurai un nouvel agent sous peu. Grâce à lui, j’espère obtenir un essai avec une équipe dans quelques semaines. C’est reparti pour moi, je suis bien confiant. »

Anthony ajoute qu’il a modifié son attitude pendant les entraînements. À quelques reprises en 2016, le botteur tremblantois s’est blessé en y allant à fond la caisse pendant les entraînements d’avant-match. Surentraîné, il se rendait alors vulnérable aux élongations musculaires ou aux claquages une fois en jeu. « Je serai plus prudent à l’avenir », a-t-il terminé, après avoir confié avoir fait l’objet d’approches de la part des Roughriders de la Saskatchewan et des Stampeders de Calgary.

Fort de sa double citoyenneté française et canadienne, Alix a endossé le chandail de l’équipe de France au football américain, un des 31 sports au menu de la 10e édition des « Jeux Mondiaux 2017 » à Wroclaw (Pologne). Comme les Jeux olympiques, ces World Games sont disputés tous les quatre ans.

À noter qu’en grande finale du football à quatre essais, le 24 juillet 2017, la formation de l’Hexagone a mérité la médaille d’or en battant l’Allemagne 14-6. Les États-Unis ont été médaillés de bronze grâce à une victoire de 14-7 sur le pays hôte, la Pologne.

Partager:

René-Pierre Beaudry , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer