L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
26 septembre 2017

Match de soccer-bénéfice à Curé-Mercure

L'Impact et le Soutana FC tous deux gagnants dans le cœur d'Émilien

«C'est un très beau geste. Ça me touche énormément», a exprimé Émilien Gauthier, à la mi-temps du match-bénéfice à son intention mettant aux prises des équipes U17 du Soutana FC de Mont-Tremblant et de l'Académie de L'Impact de Montréal, le 23 septembre sur le terrain de l'école secondaire.

Émilien, son père Éric et sa mère Marisol ont remercié chaleureusement les organisations du Soutana FC et de L'Impact de Montréal ainsi que le public.
Émilien, son père Éric et sa mère Marisol ont remercié chaleureusement les organisations du Soutana FC et de L'Impact de Montréal ainsi que le public.
© Photo TC Media - Yves Rouleau

«C'est un très beau geste. Ça me touche énormément», a exprimé Émilien Gauthier, à la mi-temps du match-bénéfice à son intention mettant aux prises des équipes U17 du Soutana FC de Mont-Tremblant et de l'Académie de L'Impact de Montréal, le 23 septembre sur le terrain de l'école secondaire.

Après une brillante démonstration de leur savoir-faire en première demi,  les joueurs de l'Académie ont gracieusement demandé à la moitié de leurs joueurs de s'aligner avec le Soutana FC pour rééquilibrer les forces. Dans quelques années, des Tremblantois pourront dire qu'ils ont déjà joué aux côtés des vedettes de L'Impact de Montréal…

Émilien qui était accompagné de son frère et de ses parents Éric Gauthier et Marisol Lacroix a constaté que la population était solidaire avec lui. Ils étaient quelque 250 spectateurs pour l'encourager à persévérer sur sa voie vers la guérison d'un cancer à un genou diagnostiqué l'hiver dernier.

Le Soutana FC qui organisait l'événement invitait les spectateurs à faire un don. On effectuait également des tirages.

Avant le match, Émilien s'est rendu sur le terrain avec ses parents, alors que les joueurs des deux équipes s'alignaient de chaque côté. Éric Gauthier et Marisol Lacroix ont remercié chaleureusement le public et les organisations du Soutana FC et de L'Impact pour leur générosité.

Après avoir posé avec ses anciens coéquipiers de l'U14, Émilien a pris place dans les gradins où des amis de son âge sont venus le saluer. Entre les salutations, on a pu voir qu'Émilien savourait le spectacle en grand amateur de soccer…et plus tard, qu'il est de plus un connaisseur.

«Les joueurs de l'Impact ont un très bon jeu collectif, ils travaillent bien ensemble. Évidemment le pointage de 6-0 pour L'Impact, c'est normal.  D'un côté vous avez un groupe qui passe plusieurs heures par semaine sur le terrain et, de l'autre, y a nous qui jouons que quelques heures. J'espérais quand même un match un peu plus serré», mentionnait-il avec la perspicacité d'un Mauro Biello.

«Je vais rejouer au soccer»

Émilien avait certes un petit pincement en voyant des jeunes à peine plus vieux que lui en mettre plein la vue, mais pas trop quand même. «Je vais rejouer au soccer un jour. L'an prochain je vais être sur un terrain», assurait-il.

Dans le match de la vie, Émilien est en train de gagner la partie contre une tumeur cancéreuse primitive sur un os,  qui a entraîné l'amputation d'un genou et l'installation d'une prothèse. Les traitements de chimiothérapie achèvent et il se porte bien.

«Il est fort, il a la bonne attitude. Il fait tout ce qu'il faut pour passer à travers», affirme sa mère.

Partager:

À ne pas manquer