L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
9 mai 2017

La police cherche François Landry

****IL A ÉTÉ RETROUVÉ*****

François Landry est activement recherché par les policiers de Mont-Tremblant, dans le marais au nord de la rue Saint-Roch. On craint pour sa vie.
François Landry est activement recherché par les policiers de Mont-Tremblant, dans le marais au nord de la rue Saint-Roch. On craint pour sa vie.
© Photo Facebook

****IL A ÉTÉ RETROUVÉ*****

Voir l'article: http://www.linformationdunordmonttremblant.ca/faits-divers/2017/5/9/francois-landry-a-ete-retrouve-sain-et-sauf.html.

L'identité de l'homme disparu dans le marais au nord de la rue Saint-Roch, à Mont-Tremblant, a été diffusé: il s'agit de François Landry, 30 ans. Selon Éric Cadotte, porte-parole du Service de police de la Ville de Mont-Tremblant (SPVMTT), l’homme aurait été aperçu en train de circuler à vélo, l’air absent, en fin d’avant-midi le 9 mai. Un automobiliste passant par là lui aurait demandé si ça allait, mais son interlocuteur n’aurait rien répondu et se serait jeté à l’eau avec son vélo.

Tout de suite, le SPVMTT a été appelé sur les lieux afin de retrouver l’homme disparu. Les pompiers de Mont-Tremblant sont ensuite venus leur prêter main-forte. La bicyclette de M. Landry et plusieurs de ses vêtements ont été retrouvés vers 12h30, mais lui n'a pas encore été localisé. On craint pour sa vie, vu les risques d’hypothermie qu’il court.

La police demande maintenant l’aide du public afin de retrouver le disparu. «C’est un homme jeune, mince, d’environ 5 pieds 10 [1m77], qui a l’air dans un état mental perturbé, et qui serait nu ou à moitié nu. Si vous le voyez, on vous demande d’appeler tout de suite le 9-1-1», précise l’agent Cadotte.

L'artillerie lourde demandée

Les services d’urgence ratissent toujours un quadrilatère entre la Place du Repos, le chemin de la Plage Vanier, la rue Saint-Roch et la rivière du Diable. La zone humide est présentement fouillée par les pompiers, qui tentent de localiser l’individu en zodiac. De leur côté, les policiers ratissent le périmètre sur la terre ferme. Ils effectuent également du porte-à-porte pour aviser les résidents de ce secteur.

La Sûreté du Québec a été appelée en renfort: un maître-chien est en route et un hélicoptère a été demandé.

Partager: