L’eau monte un peu partout sur le territoire

Malgré une légère accalmie


Publié le 18 avril 2017

Le conseiller municipal de Lac-Supérieur Jean Pominville avait les pieds dans l’eau lundi matin, sur son terrain non loin de la rivière du Diable.

©Photo Facebook

Le niveau élevé des rivières Rouge, du Diable et Maskinongé cause des ennuis également en périphérie de Mont-Tremblant.

Les municipalités autour de Mont-Tremblant sont en effet aux prises avec des inondations depuis Pâques. La forte pluie de dimanche, combinée à la fonte des neiges, a transformé plusieurs secteurs en lacs, notamment à Lac-Supérieur, à proximité du Parc national du Mont-Tremblant.

Du côté du secteur Vendée à Amherst, le niveau du lac Cameron est également extrêmement haut. Cinq cours d’eau l’alimentent, mais un seul en ressort, la rivière Maskinongé, qui serpente ensuite vers l’Outaouais. Le niveau d’eau de cette rivière inquiète les autorités. Près du pont Nantel, certaines propriétés ont été inondées, selon le directeur général adjoint Bernard Davidson. « Certains ponceaux ont été arrachés dimanche, mais ils ont été remplacés tout de suite. Comme le sol a pas mal atteint sa capacité maximale d’absorber l’eau, et que le lac n’a pas calé encore, il faut surveiller ça de près », a-t-il confié à L’Information du Nord.

Plus haut sur son trajet, dans le secteur de Saint-Rémi, la rivière Maskinongé est sortie de son lit à la hauteur du chemin des Rapides. La chaussée a été inondée, mais l’eau n’est pas montée suffisamment pour y arrêter la circulation. Aucune évacuation de résidence n’a été nécessaire.

La Rouge aussi

C'est demain et jeudi, avec la pluie, qu'il faudra surveiller nos rivières de près.

Pascal Caron, directeur général de la Municipalité de Brébeuf.

Le chemin du Tour-du-Carré, à Brébeuf, est sous l’eau ce mardi 18 avril.
TC Media – Yves Rouleau

La rivière Rouge est également sous surveillance, notamment à Brébeuf, où la rivière du Diable s’y jette. Des inondations ont été rapportées sur le rang des Vents et le chemin du Tour-du-Carré, dont certaines sections ont été fermées. Là aussi, aucune résidence n’a cependant été évacuée. Selon le directeur général de Brébeuf, Pascal Caron, « nous surveillons aussi le Domaine Alarie et le camping Domaine des Cèdres, où ça inonde souvent. Mais pour l’instant, tout est beau là-bas, les véhicules peuvent encore sortir. »

Des inondations ont également été répertoriées sur la Rouge du côté de La Conception: sur le chemin des Saules, fermé à la circulation, ainsi qu'à la Pointe Carbonneau et à la Pointe Bourgeois. Le cours d'eau a aussi quitté son lit à Huberdeau sur le chemin de la Rivière. À Arundel, c’est plutôt un lac qui a débordé sur une portion du chemin de la Montagne.

L’eau serait présentement en recul, grâce au soleil et au temps plus froid depuis hier. Or, même si la situation s’améliore, il pourrait ne s’agir que d’une accalmie. C’est que de la pluie est encore attendue mercredi et jeudi, ce qui va tenir la sécurité civile aux aguets.