L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
10 octobre 2017

Trois automobilistes perdent la vie

La police tente d'établir les circonstances du tragique accident de La Conception

Les circonstances  de l'accident automobile tragique qui a coûté la vie à trois jeunes dans la nuit de dimanche à lundi (8 et 9 octobre), à La Conception, restent obscures.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

L'automobile dans laquelle les trois jeunes passagers ont péri.
L'automobile dans laquelle les trois jeunes passagers ont péri.
© Photo Alexandre Parent Léveillé

Les circonstances  de l'accident automobile tragique qui a coûté la vie à trois jeunes dans la nuit de dimanche à lundi (8 et 9 octobre), à La Conception, restent obscures.

Selon des informations transmises par des médias d'information et des messages qui circulent sur les réseaux sociaux, une des victimes est le conducteur Simon Racicot Morin, 27 ans, résident de Mont-Tremblant. Une autre des victimes est Benjamin Millette, 17 ans, de Mont-Tremblant. Il est impossible pour le moment de connaître le nom d'une deuxième passagère décédée, d'âge mineur. De son côté, la Sûreté du Québec n'a pas confirmé le nom des victimes.

Pour le moment, l'enquête policière et l'analyse de la scène n'ont pas révélé les circonstances de l'accident, a indiqué le sergent Marc Tessier de la Sûreté du Québec.

Ce dernier a précisé que l'on est à compléter l'analyse de la scène, l'inspection mécanique de l'automobile impliquée, l'autopsie du corps des trois victimes et un examen toxicologique du conducteur avant de pouvoir reconstituer les faits.

Selon le sergent Tessier, l'accident a été signalé vers 7h45 dans la nuit de dimanche à lundi, au kilomètre 126 de la route 117 à La Conception, près de la sortie de la rue des Tulipes.

À leur arrivée sur les lieux, les secouristes n'ont pu que constater le décès du conducteur et de la passagère. Le jeune passager a été transporté à l'hôpital où l'on a prononcé le décès peu après son arrivée.

Pour le moment, la police ne peut dire l'heure précise de l'accident. Tout ce qu'on a pu établir avec certitude, c'est que celui-ci remontait à un certain temps indéterminé lorsque lorsqu'il a été signalé.

On ne peut non plus indiquer avec certitude dans quelle direction circulait l'automobile. Les enquêteurs tentaient d'établir si le véhicule avait traversé le terre-plein avant d'aller arrêter sa course dans un fossé.

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer