L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
19 février 2018

Les virtuoses Roxane Del et Guy St-Onge font honneur aux Beatles

Par Dyane Bouthillette. Roxane Del et Guy St-Onge ont laissé des empreintes indélébiles de leur virtuosité dans la salle de spectacle Première Scène à Mont-Tremblant le 17 février. Dès les premières notes, le public était subjugué. 

Pendant près de deux heures, sans entracte, la violoniste Roxane Del, accompagnée de son quatuor à cordes, et le pianiste Guy St-Onge avec la complicité d’un contrebassiste et un batteur, ont interprété en alternance une dizaine des plus belles œuvres des Beatles.
Pendant près de deux heures, sans entracte, la violoniste Roxane Del, accompagnée de son quatuor à cordes, et le pianiste Guy St-Onge avec la complicité d’un contrebassiste et un batteur, ont interprété en alternance une dizaine des plus belles œuvres des Beatles.
© Information du Nord – Dyane Bouthillette

Grandiose, sublime, phénoménal, exceptionnel, le concert Love, Love, Love the Beatles restera certainement tatoué dans le cœur des spectateurs-mélomanes. Cette célébration de la rencontre entre Roxanne Del et le cinquième Beatle George Martin, ayant eu lieu à Québec en 1992, était absolument envoûtante et magique. La simplicité de l’ambiance embrassait l’intensité du spectacle.

Pendant près de deux heures, sans entracte, la violoniste Roxane Del et le pianiste Guy St-Onge ont interprété en alternance une dizaine des plus belles œuvres des Beatles.

Vibrantes performances

La performance de la violoniste Roxane Del, accompagnée de son quatuor à corde,  était à couper le souffle. D’une grande sensibilité, elle vibrait à chacun de se ses coups d’archet, comme si elle était la musique même, comme si elle ne faisait qu’un avec son instrument. Ses mouvements étant les interprètes de ses émotions, elle a offert un concert à faire frissonner l’auditoire. Des larmes ont coulé sur ses joues à la fin de sa dernière interprétation.

Du coin de la scène, avec toute l’élégance qui l’habite, Guy St-Onge devenait comme un géant dès qu’il posait ses doigts sur le clavier de son piano. Avec la complicité d’un contrebassiste et d’un batteur, cet amoureux fou de la musique a transporté les spectateurs dans un univers faisant revivre, de façon unique et originale, l’époque des Beatles. Entre les pièces, il a raconté l’histoire et des anecdotes de ces idoles des années 1960.

Guy St-Onge, le génie de la musique

Les arrangements signés par Guy St-Onge unissaient les œuvres des Beatles au style musical de Debussy. On y reconnaissait également le ton du jazz poétique de Bill Evans. De toute beauté! « Wow! Bravo! », s’exclamait le public à la fin de chacune des interprétations. Quel privilège pour les spectateurs d’être là à écouter des versions uniques et originales! En effet, ils ont de toute évidence adoré entendre: Girl, Because, Blackbird, The fool on the hill, She's leaving home, Here, there and everywhere, Here comes the sun, Eleanor Rigby, Yesterday, All you need is love. Les nostalgiques des Beatles, les fervents de la musique classique et les fous du jazz en ont eu pour leur argent.

@R:Le moins que l’on puisse dire c’est que les arrangements signés par Guy St-Onge sont absolument remarquables. Ils sont, sans l’ombre d’un doute, l’expression de son don inné pour la musique. Au cours du spectacle, Roxane Del a d’ailleurs a tenu à souligner le génie de son complice. « C’est plus que des arrangements, c’est de la recomposition », a affirmé Mme Del.

Partager:

À ne pas manquer