Le CinéCoeur présente Le démantèlement


Publié le 24 mars 2017

Le CinéCoeur du 27 mars, à 19h, aura lieu au Bar Igloo de la station Ski Mont Blanc. Cette soirée spéciale de courts-métrages est présentée en collaboration avec la station et la municipalité de Saint-Faustin-Lac-Carré. L'organisateur promet «peut-être quelques belles surprises».

©Photo gracieuseté

Le CinéCoeur diffusera Le démantèlement de Sébastien Pilote en avril. Le film québécois d’une grande force a été présenté à Cannes il y a quelques années. Il sera précédé d’un ou deux courts-métrages. La projection aura lieu à la salle Bellevue sous la bibliothèque de Saint-Faustin-Lac-Carré.

Rappelons que CinéCoeur projetait, le 27 février dernier, le film « Le goût d’un pays ». L'événement a réuni 90 personnes qui ont remis des denrées non périssables pour garnir les tablettes de la Samaritaine.

« Les propos de Gilles Vigneault et Fred Pellerin viennent vous chercher. Un film que tout québécois, toute personne qui aime ou s’intéresse au Québec devraient voir : certains spectateurs avaient les larmes aux yeux.», a indiqué l'organisateur Nicolas Picq.

Par ailleurs, Alexandra Sicotte, ancienne élève de l’atelier court-métrage de la polyvalente Curé Mercure, adjointe à la programmation pour le Festival du Film Court de Mont-Tremblant et actuellement étudiante à Chicoutimi, a retrouvé Nicolas Picq au 21e Festival Regard sur le Court au Saguenay pour le marché international du film.

Ils y ont croisé Pierre Pageau qui était membre du jury professionnel sur la sélection officielle. « Depuis bientôt six ans, Alexandra et moi sommes accueillis par l’équipe de Regard. Ils sont même venus à Mont-Tremblant il y a quelques années. Sans leur soutien, le Festival du film court de Mont-Tremblant n’aurait pas survécu ses dernières années surtout après les coupures de budget de Mont-Tremblant sur le Festival et l’atelier court-métrage de la Polyvalente», a indiqué Nicolas Picq.