L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
6 décembre 2017

Perreau et la Lune

Yann Perreau et ses pouvoirs magiques

Par Dyane Bouthillette. Yann Perreau était en spectacle sur les planches de Première Scène à Mont-Tremblant, le 1er décembre. Tout au long du concert intimiste, "Perreau et la Lune", les spectateurs étaient sous l’influence de son charme fou.

Doté d’une belle et évidente sensibilité, Yann fait la démonstration de ses multiples talents. C’est un artiste pure laine.
Doté d’une belle et évidente sensibilité, Yann fait la démonstration de ses multiples talents. C’est un artiste pure laine.
© Information du Nord – Dyane Bouthillette

Il ne fait aucun doute que les pas de l’auteur-compositeur-interprète sont à tout jamais gravés sur la scène de la petite église du lac Mercier. Accompagné par son musicien, complice et ami Alex McMahon, Yann a complètement envoûté son public. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’artiste était en feu. Par le biais de ses généreuses interactions avec ses spectateurs, il a décroché des sourires, dilaté des rates et touché jusqu’à l’âme.

Au cours de la soirée, le chanteur a tenu à souligner les 10 ans de Perreau et la Lune et à en résumer le parcours. Il était manifestement heureux que son concert soit encore aussi apprécié. « Comme du bon vin, on vieillit bien », a-t-il dit avant d’entamer sa chanson.

Un charme irrésistible

On pourrait décrire ce spectacle par un wow. On pourrait dire de Yann Perreau : il est beau, il est bon, il est drôle, il est attachant. Mais Yann Perreau c’est encore plus que ça. Il est beaucoup plus qu’une bête de scène. On pourrait le soupçonner de posséder des dons d’alchimiste. Certains faits en ont témoigné. Par exemple, au début du concert, quelque chose de magique s’est produit. L’assistance était un peu timide et réservée lorsque, sans crier gare, elle a été propulsée par un enthousiasme endiablé. Ce qui pourrait laisser croire que si Perreau est allé sur la lune, il en est revenu avec des pouvoirs.

Pendant 90 minutes, sans entracte, dans une énergie constante et puissante, l’auteur-compositeur-interprète a fait déguster aux personnes présentes une potion enivrante composée de chansons, de poésie, d'anecdotes et d’humour. Aucun temps mort. Ses gestes étaient au-delà du théâtral ; ils avaient quelque chose d’enchanteur. Avec chacun de ses mouvements, on aurait dit qu’il balayait la poussière que toutes les préoccupations de la journée avaient pu laisser sur les épaules des gens de la salle.

Transparent, Yann n’a pas à nous prouver quoi que ce soit. On le voit, tel qu’il est. Il est spontané, authentique et sincère. « Avez-vous du fun? » a-t-il lancé au public en pianotant les premières notes de son interprétation suivante. La réponse affirmative du public fut presque en simultané, comme si chacun des spectateurs était en symbiose avec lui. Si comme dans l’une de ses chansons il a une île au cœur, le public a certes Yann Perreau dans le leur. Souhaitons qu’avec le temps et les âges, « Perreau et la Lune » devienne un classique.

Partager:

À ne pas manquer