L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
23 octobre 2017

Oui, la magie opère... et drôlement!

Par Danielle Cloutier. C’était soir de retrouvailles pour Alain Choquette ce samedi 21 octobre au Patriote. Qu’il ait retrouvé son public des Laurentides est en soi un bel événement.  

Alain Choquette, sur la scène du Patriote.
Alain Choquette, sur la scène du Patriote.
© Information du Nord – Danielle Cloutier

Par Danielle Cloutier. C’était soir de retrouvailles pour Alain Choquette ce samedi 21 octobre au Patriote. Qu’il ait retrouvé son public des Laurentides est en soi un bel événement.  

Notre ami Choquette est né à Sainte-Adèle et y a passé sa jeunesse. On le devine, dans la salle s'étaient donné rendez-vous tous ses potes d'une époque encore bien vivante au cœur de chacun.

Alain Choquette n'a pas eu à suivre de cours intensifs sur l'art de se faire des amis. Son naturel sympathique fait tout le travail. Sur scène, en plus de nous perdre en conjectures, il manie l'art de la mimique avec beaucoup d'aisance. Notre magicien de charme sort de son grimoire le dosage parfait entre spectacle de divertissement et prestation hyper professionnelle. Tout ceci, d'un seul coup de baguette.

Mon père n'aura pas vu mes spectacles. Je le regrette.

Alain Choquette

Au cours de la soirée, avec un brin de nostalgie ressentie, Alain Choquette raconte ses débuts de magicien. Il donne à son père l'insigne honneur d'avoir semé en lui la passion de la magie, ce monde dans lequel l'imaginaire côtoie l'éphémère et le questionnement. Chose certaine, tous repartiront le sourire aux lèvres et avec la certitude que la plus grande magie est bien celle de nous transporter dans un espace indéfini où le rationnel n'aura jamais de place au risque d’y perdre la carte. C'est d'ailleurs ce qu'il ne faut vraiment pas qu'il arrive puisqu’Alain Choquette surprend par ses tours de passe-passe incroyables avec les cartes à jouer. Ses mains vont plus vite que notre cerveau.

Un vrai party de famille

Outre sa maman Claire qui était présente et qu’il a saluée, ses chums de hockey étaient aussi dans la salle pour des retrouvailles fort appréciées. Des Raymond Auclair, Alain Chalifoux, Alain Lacasse, Michel Jarry, Michel Baulne et j’en passe, s’étaient donnés rendez-vous au Patriote afin de renouer, tous ensemble, avec ce complice de mises au jeu, cet ami d’adolescence. Quarante ans plus tard, les poignées de main et les accolades faisaient bon à voir. Le moment était émouvant. Choquette et sa propre médecine : la magie faite émotion!

C'est donc une 597e représentation pleine de rebondissements qui attendait une salle enjouée, conviviale et participative. Ce genre de soirée où on a l'impression d’assister à un gros party de famille, où chacun y allait de son commentaire drôlement bien placé qui, on le voyait, amusait notre prestidigitateur favori. On retient aussi de ce spectacle que chacun crée sa propre magie... il suffit de se laisser guider. Bon d'accord, avoir Alain Choquette comme guide c’est vraiment chouette. C’est accepter d’être l’un des papillons qui s’envolent de sa boîte de Pandore...

Ah! Quand la magie opère!

Partager: