L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
12 mars 2018

« Le football a beaucoup évolué » - Saydou Junior Haidara

Les Alouettes en tournée à Mont-Tremblant

Près de 125 élèves de 5e année du Pavillon Trois-Saisons (Campus primaire Mont-Tremblant) et de l’école L’Odyssée ont reçu la visite de la tournée « Ultimate Football » des Alouettes de Montréal dans le gymnase du Pavillon, le jeudi 1er mars.

René-Pierre Beaudry , journaliste

Ces élèves du Campus primaire Mont-Tremblant ont reçu la visite des Alouettes de Montréal dans le cadre de leur tournée « Ultimate Football ». Ils ont reçu chacun des cadeaux-souvenirs et deux billets pour assister au match préparatoire face aux Tiger Cats de Hamilton, le 9 juin au stade Percival-Molson.
Ces élèves du Campus primaire Mont-Tremblant ont reçu la visite des Alouettes de Montréal dans le cadre de leur tournée « Ultimate Football ». Ils ont reçu chacun des cadeaux-souvenirs et deux billets pour assister au match préparatoire face aux Tiger Cats de Hamilton, le 9 juin au stade Percival-Molson.
© Photo Information du Nord - René-Pierre Beaudry

Deux joueurs professionnels, Seydou Junior Haidara (#80, receveur de passes de 6’1) et Mikaël Charland (#31, demi défensif de 6’4) ont animé une mini-clinique de football où gars et filles de 11, 12 et 13 ans ont démontré de belles aptitudes dans l’art de capter et de lancer le ballon ovale. En fin de séance, les jeunes ont participé avec enthousiasme à un mini-tournoi à la ronde de « football-patate chaude », tournoi officié par les porte-couleurs des Oiseaux et le coordonnateur/marketing Olivier Turcotte, ce-dernier un ancien élève du Pavillon Trois-Saisons.

« Plusieurs de nos élèves ont une bonne connaissance du jeu », nous a mentionné la directrice du Pavillon, Josée Thibaudeau, qui ajoute que le « flag football » est une des activités pratiquées l’automne durant le cours d’éducation physique. « Des garçons et des filles du 3e cycle (5e et 6e années) prennent aussi part au tournoi de « flag football » mixte disputé annuellement sur le terrain synthétique de l’école secondaire Curé-Mercure. »

Pendant les pauses, les élèves ont pu interroger à leur guise Seydou Junior Haidara et Mikaël Charland sur leur cheminement qui les a menés à une carrière au football professionnel.

Le football est plus sécuritaire

Durant une de ces pauses, un élève gardien de buts au hockey a confié à notre journaliste que sa maman ne voulait pas qu’il joue au football à cause du « risque élevé de commotion cérébrale » que les médias accolent automatiquement au football.

Nous avons posé la question à Saydou. Né à Québec, Haidara a grandi à Ste-Foy avant de jouer avec le Rouge et Or de l’université Laval. Ce vétéran de 28 ans en est à sa 6e saison dans la Ligue canadienne de football et dit avoir lui aussi entendu dans le passé cette remarque au sujet de son sport.

« On a vu et entendu un boom médiatique quant aux risques de commotion cérébrale au football. À force d’émettre ce commentaire négatif dans les médias, c’est normal que ça finit par faire peur aux gens, aux parents surtout. Or le football est plus sécuritaire aujourd’hui. Il a beaucoup évolué au niveau de la sécurité, de la technique et de la compétence des entraîneurs », a-t-il répondu. « Il n’y a pas davantage de risques de ce type de blessure au football que dans les autres sports de contact, notamment au hockey. »

Galerie de photos

    SPO-Alouettes 2.JPG
  • 1/3
  • DSC_1155.JPG
  • 2/3
  • SPO-Alouettes 3.JPG
  • 3/3
Partager:

René-Pierre Beaudry , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer