Route 327: indigne du fleuron québécois des vacances

Selon un résidant de Mont-Tremblant


Publié le 31 janvier 2017

Le chemin du Village à Mont-Tremblant (route 327) compte son lot de fissures, de crevasses et de nids de poule, selon un résidant.

©Photo TC Media - archives

Un citoyen prend l'initiative d'alerter le ministre des Transports du Québec sur l'état du chemin du Village (route 327), dans la Ville de Mont-Tremblant.

Claude Caron adresse une lettre au ministre Laurent Lessard pour signaler «l'urgence de la situation qui prévaut sur ce 7 kilomètres de route entre le terrain de golf Gray Rocks et le Village de Mont-Tremblant».

«Si j'étais un villageois d'un village classique…je ne perdrais pas mon temps à écrire ce mot…ici, c'est Mont-Tremblant, le fleuron québécois des vacances et du sport…», écrit M. Caron.

Ce dernier se dit surpris qu'il n'y ait pas eu de morts ou de blessés sur ce tronçon de la route. Il précise qu'un grand nombre d'athlètes, de cyclistes, de joggeurs empruntent cette portion de route qui est très dangereuse. La route est tout aussi inquiétante pour les automobilistes, mentionne M. Caron.

Les cratères et les fissures constituent des périls pour les usagers. Par surcroît, les automobilistes doivent éviter les cyclistes qui n'ont pas de couloir pour circuler comme sur d'autres routes, précise-t-il.

«Ce n'est pas un endroit ordinaire et un bout de chemin ordinaire et il ne doit pas être vu et considéré comme un cas ordinaire», insiste le tremblantois.

Du côté de la Ville de Mont-Tremblant, le conseiller municipal du district 2 Pascal de Bellefeuille a indiqué que la municipalité allait réparer la section de la route sous sa juridiction dans le secteur Village de Mont-Tremblant au cours des prochains mois. Il n'a pas voulu commenter ce qui touche la section de la route sous contrôle du Ministère des Transports du Québec.

Soulignons que Claude Caron a adressé sa lettre au ministre des Transports Laurent Lessard, au directeur régional du Ministère des Transports Claude Thibeault et au député provincial de Labelle Sylvain Pagé.