Mont-Tremblant projette de nouvelles installations récréatives

Les quatre parcours coûteront 205 000$

Yves Rouleau yves.rouleau@tc.tc Publié le 22 février 2016

Une fois le sentier construit par la Ville, c'est l'organisme Plein-Air Mont-Tremblant qui en assurera la gestion.

©TC-Media - archives

Quatre nouvelles installations récréatives viendront s'ajouter au réseau de la Ville de Mont-Tremblant ce printemps.

La municipalité déboursera 205 000$ pour aménager trois parcours Pumptrack et un sentier récréatif. Ce dernier baptisé piste La Cachée vient en fait remplacer un sentier déjà existant auquel la Ville a dû renoncer à cause d'un projet de développement immobilier privé.

Les trois parcours Pumptrack seront aménagés au coût de 80 000$, a fait savoir la Ville de Mont-Tremblant. Il s'agit de parcours en circuit fermé. L'un sera de type modulaire pouvant être utilisé pour le vélo, la trottinette et la planche à roulettes.

Les deux autres parcours seront constitués de poussière de pierre, de terre battue avec des modules de bois à l'usage des adeptes du vélo de montagne et du vélo BMX.

Le site choisi est le boisé au nord du stationnement du complexe aquatique, dans ce que la Ville a consacré comme l'îlot sportif.

C'est la première fois que la Ville construit un parcours Pumptrack. Deux des parcours sont à l'usage des cyclistes et l'autre est projeté pour un usage multifonctionnel pour les fervents du vélo, de la planche à roulettes et des trottinettes.

L'aménagement du Pumptrack devrait être entrepris vers la fin du mois de juin et l'on pense que le tout pourrait être terminé en quatre semaines.

Du côté de la Ville de Mont-Tremblant, on indique que les installations vont bonifier et diversifier l'offre de services récréatifs et sportifs et consolider le concept d'îlot sportif. On pense en outre que le nouvel aménagement va intéresser autant les touristes et visiteurs que les citoyens locaux.

La Cachée

Il en va de même de la piste La Cachée que l'on projette construire, au printemps, au coût de 125 000$.

La piste remplacera, en fait, un sentier qui vient d'être fermé à la suite de l'acquisition de terrains par un promoteur privé qui souhaite procéder à du développement immobilier.

Le nouveau sentier longera la rue Claude-Lefebvre, près de la rivière Cachée. Il s'étirera sur 2,1 kilomètres, selon l'information recueillie auprès de la Ville de Mont-Tremblant.

La piste est prévue pour l'utilisation par les adeptes du vélo de montagne, de même que pour la randonnée pédestre et la raquette.

Les travaux commenceraient dès le début du printemps et se poursuivraient pendant six semaines.

En manchette

Mont-Tremblant projette de nouvelles installations récréatives

Les quatre parcours coûteront 205 000$

Yves Rouleau yves.rouleau@tc.tc Publié le 22 février 2016

Une fois le sentier construit par la Ville, c'est l'organisme Plein-Air Mont-Tremblant qui en assurera la gestion.

©TC-Media - archives


Quatre nouvelles installations récréatives viendront s'ajouter au réseau de la Ville de Mont-Tremblant ce printemps.

La municipalité déboursera 205 000$ pour aménager trois parcours Pumptrack et un sentier récréatif. Ce dernier baptisé piste La Cachée vient en fait remplacer un sentier déjà existant auquel la Ville a dû renoncer à cause d'un projet de développement immobilier privé.

Les trois parcours Pumptrack seront aménagés au coût de 80 000$, a fait savoir la Ville de Mont-Tremblant. Il s'agit de parcours en circuit fermé. L'un sera de type modulaire pouvant être utilisé pour le vélo, la trottinette et la planche à roulettes.

Les deux autres parcours seront constitués de poussière de pierre, de terre battue avec des modules de bois à l'usage des adeptes du vélo de montagne et du vélo BMX.

Le site choisi est le boisé au nord du stationnement du complexe aquatique, dans ce que la Ville a consacré comme l'îlot sportif.

C'est la première fois que la Ville construit un parcours Pumptrack. Deux des parcours sont à l'usage des cyclistes et l'autre est projeté pour un usage multifonctionnel pour les fervents du vélo, de la planche à roulettes et des trottinettes.

L'aménagement du Pumptrack devrait être entrepris vers la fin du mois de juin et l'on pense que le tout pourrait être terminé en quatre semaines.

Du côté de la Ville de Mont-Tremblant, on indique que les installations vont bonifier et diversifier l'offre de services récréatifs et sportifs et consolider le concept d'îlot sportif. On pense en outre que le nouvel aménagement va intéresser autant les touristes et visiteurs que les citoyens locaux.

La Cachée

Il en va de même de la piste La Cachée que l'on projette construire, au printemps, au coût de 125 000$.

La piste remplacera, en fait, un sentier qui vient d'être fermé à la suite de l'acquisition de terrains par un promoteur privé qui souhaite procéder à du développement immobilier.

Le nouveau sentier longera la rue Claude-Lefebvre, près de la rivière Cachée. Il s'étirera sur 2,1 kilomètres, selon l'information recueillie auprès de la Ville de Mont-Tremblant.

La piste est prévue pour l'utilisation par les adeptes du vélo de montagne, de même que pour la randonnée pédestre et la raquette.

Les travaux commenceraient dès le début du printemps et se poursuivraient pendant six semaines.