L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
6 août 2018

Le nouvel édifice pourrait être inauguré dès 2019

Le Centre collégial de Mont-Tremblant logera dans un édifice neuf

Les étudiants et le personnel du Centre d’études collégiales de Mont-Tremblant évolueront dans un édifice flambant neuf dès l’automne 2019. La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine Hélène David a annoncé la nouvelle lundi après-midi (6 août) lors d’une conférence de presse à Mont-Tremblant.

Yves Rouleau , journaliste

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine Hélène David a été ovationnée après l’annonce de la construction d’un nouveau bâtiment pour loger le Centre d’études collégiales de Mont-Tremblant.
La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine Hélène David a été ovationnée après l’annonce de la construction d’un nouveau bâtiment pour loger le Centre d’études collégiales de Mont-Tremblant.
© Photo L'Information du Nord - Yves Rouleau

C’est la Ville de Mont-Tremblant et ses partenaires qui construiront le bâtiment qu’on évalue sommairement à 11 millions$ et dont la superficie sera de 1885 mètres carrés, presque deux fois plus qu’actuellement. Celui-ci prendra place dans l’îlot sportif Erik Guay où se trouvent entre autres l'aréna et le Centre aquatique, au sud des présentes installations collégiales. Le Cégep de Saint-Jérôme louera ensuite l’édifice, une façon de faire inusitée, mais qui a permis au projet de se délier, a reconnu la ministre

« Le nouvel édifice permettra à l’établissement de développer davantage son offre de formation et ainsi accueillir un plus grand nombre d’étudiants », a indiqué la ministre David. La ministre a en outre souligné que l’édifice comptera plus d’espaces communs et de laboratoires de science. On a également parlé de laboratoires informatiques et d’espaces de socialisation et d’études.

« Un bâtiment neuf permettra à l’établissement d’enseignement d’accentuer ses efforts de développement tant pour le secteur régulier que pour la formation continue et les services aux entreprises », a ajouté Mme David.

L’annonce gouvernementale, attendue depuis déjà un moment, a suscité des réactions exubérantes chez les leaders de la communauté présents à la conférence de presse.

« Cette annonce nous permet de voir grand et de diversifier notre carte de programmes, ce qui permettra à nos diplômés de rester dans la région. La scolarité et la qualification de la main-d’œuvre ont des impacts positifs sur une région », a mentionné la directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme Nadine Le Gal.

Le député de Labelle Sylvain Pagé a rappelé le long chemin parcouru depuis que l’idée d’un centre d’études collégiales à Mont-Tremblant a été lancée en 2002. « De nombreux acteurs ont soutenu cette vision d’avenir pour notre développement », a-t-affirmé en nommant les ministres Jean-Marc Fournier et Hélène David, les préfets de la MRC des Laurentides Ronald Provost et Denis Chalifoux, les maires de Mont-Tremblant Pierre Pilon et Luc Brisebois, les directeurs généraux du Cégep Serge Tessier et Nadine Le Gal ainsi que du directeur général de la Corporation de développement économique Paul Calce. Il a enfin souligné l’engagement dans la concrétisation du projet du club Richelieu de Mont-Tremblant.

Pour sa part, le maire de Mont-Tremblant Luc Brisebois a salué une « réalisation concrète qui va rester ». « Ce projet est en ligne droite avec la vision et la mission de la Ville. Nous souhaitons l’épanouissement et le sentiment d’appartenance de nos gens et favoriser le maintien des jeunes sur notre territoire », a-t-il mentionné.

Le Centre d’études collégiales de Mont-Tremblant occupe des espaces modulaires temporaires depuis 2008. L’établissement offre actuellement des programmes de Sciences humaines, Sciences de la nature et Gestion de commerces. La directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme Nadine Le Gal a laissé entrevoir la possibilité que la construction du nouvel édifice entraîne la mise en place de nouveaux programmes.

SUR LA PHOTO CI-BAS:

1/1
Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer