L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:

La Coop des Artisans voit le jour

C’est avec un enthousiasme contagieux que la Corporation de développement économique (CDE) de la MRC des Laurentides a lancé officiellement la Coop des Artisans, dans le secteur Village de Mont-Tremblant.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

La coupure du ruban officielle a été effectué par le président de la CDE, Yvan Paradis. Visibles sur la photo avec lui, de gauche à droite: l’artisane Valérie Giroux (dont les enfants se trouvent dans l’escalier), Julie Bourgon de la CDE, la présidente de la Chambre de commerce France Paré, les artisanes Guylaine Brière et Jeannie Papigatuk, et le maire suppléant Pascal De Bellefeuille.
La coupure du ruban officielle a été effectué par le président de la CDE, Yvan Paradis. Visibles sur la photo avec lui, de gauche à droite: l’artisane Valérie Giroux (dont les enfants se trouvent dans l’escalier), Julie Bourgon de la CDE, la présidente de la Chambre de commerce France Paré, les artisanes Guylaine Brière et Jeannie Papigatuk, et le maire suppléant Pascal De Bellefeuille.
© Information du Nord – Maxime Coursol

Située juste en face de la vieille gare, à un jet de pierre du lac Mercier, cette coopérative de solidarité ouvrira ses portes le 26 mai, de 10h à 17h, avec une foule d’activités. Pour annoncer cette ouverture, une conférence de presse a été organisée sur les lieux, le 8 mai. Les gens présents ont pu visiter les ateliers de création situés à l’étage du bâtiment ainsi que la partie boutique au rez-de-chaussée.

Les trois artisans déjà installés sur place ont également profité de l’occasion pour présenter leurs créations. Il s’agit de Jeannie Papigatuk, d’origine inuite, qui offrira des vêtements extérieurs fait main selon la méthode traditionnelle de sa nation, de Guylaine Brière, qui crée des voiles de soie et les peint à la main, et du couple formé de James Lemay et Valérie Giroux, qui crée des produits pour le corps 100% naturels. « Il y a encore de la place pour trois autres artisans qui voudraient se joindre à nous », confie par ailleurs Mme Brière.

Une « suite logique »

Le besoin se faisait sentir depuis longtemps pour les artisans de Mont-Tremblant de se regrouper. Dès 2009, alors que la Ville cherchait à définir l’identité de chacun de ses pôles (centre-ville, Village et Station), les artisans locaux avaient soulevé la nécessité d’obtenir un espace de création. Au gré du temps, le secteur Village a été identifié comme le pôle culturel du territoire, et c’est pourquoi la vieille gare, l’édifice Félix-Calvé et les parcs ont pris une tangente à la fois artistique et patrimoniale.

« C’est la suite logique d’installer nos artisans ici, a déclaré le maire suppléant, Pascal De Bellefeuille, présent à la conférence de presse. Nous croyons que la Coop des Artisans peut devenir un incubateur de talents et dynamiser le secteur Village, toute l’année. »

Soutien financier

Le projet n’aurait cependant pas été possible sans la CDE, qui a investi 20 000$ dans cette coopérative, afin de donner une chance aux artisans de se lancer. Le soutien se poursuivra pour la phase de démarrage, avant de laisser l’entreprise voler de ses propres ailes.

Julie Bourgon, conseillère au développement économique à la CDE, est celle qui a accompagné les artisans dans leur démarche pour que cette coopérative voit le jour. Elle les a aidés à trouver un local et depuis octobre, a veillé à ce qu’il soit rénové de fond en comble pour répondre à leurs besoins. La Ville de Mont-Tremblant, qui avait acquis la maison, a également joué un rôle important, puisqu’en plus d’offrir les lieux, elle a accepté de soutenir financièrement le projet à hauteur de 20 000$ également.

L’atelier-boutique est situé au 1885, chemin du Village. Tout artiste professionnel qui désire se joindre à la coopérative doit déposer son dossier auprès de la CDE à l’adresse courriel suivante: jbourgon@cdemrclaurentides.org.

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer