L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:

Décès tragique

« Alain, c’était un rayon de soleil »

Les communautés d’Arundel, Barkmere, Montcalm et Huberdeau sont en deuil suite au décès tragique de leur directeur de service des premiers répondants, Alain Leduc.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

Une photo récente d’Alain Leduc, alors qu’il faisait un don de sang.
Une photo récente d’Alain Leduc, alors qu’il faisait un don de sang.
© Photo gracieuseté

Selon une de ses amies et collègues, Sonia Larrivée, M. Leduc serait mort alors qu’il démolissait une remise sur le terrain de son chalet à Grand-Remous, le samedi 21 avril. Lors de cette démolition, le toit se serait effondré sur lui, et le choc lui a brisé le cou.

Ce décès subit a jeté la consternation dans les quatre villages où Alain Leduc a œuvré comme pompier et premier répondant. Il faut dire que depuis février 2010, il était le directeur des premiers répondants à Arundel, un service qui s’est étendu ensuite à l’ensemble des quatre villages.

« Alain, c’était un rayon de soleil, témoigne Mme Larrivée. Il avait tellement à cœur le service des premiers répondants, s’il sentait qu’un membre de l’équipe allait moins bien, il passait du temps avec lui. On avait nos différends parfois, mais il finissait toujours par nous faire rire avant de s’en aller, pour qu’on ne se quitte pas fâché. »

Un dévouement exemplaire

La Municipalité d’Arundel décrit quant à elle le défunt, dans un communiqué officiel annonçant son décès, comme « un homme dévoué, rempli de compassion et de générosité, qui avait à cœur le bien-être de toute sa communauté ». Sonia Larrivée abonde dans le même sens.

« Il ne comptait pas ses heures. N’importe qui, à n’importe quelle heure, avait besoin de lui, il était là. Combien de personnes ont eu la vie sauve et ont évité des séquelles importantes grâce à lui! Rien que dans le cas des arrêts cardiaques, il y en a eu trois où il est intervenu avec moi! »

L’excellence même

Le désir d’Alain Leduc de bien préparer son équipe pour faire face à toutes les situations possibles a également été soulevé. « Grâce à son travail acharné, le service de premiers répondants d'Arundel est maintenant reconnu à travers la grande région des Laurentides pour son excellence », peut-on lire dans le communiqué émis par la Municipalité. « Il était tout le temps en ébullition, confirme Sonia Larrivée. On a une super réputation à cause de lui. Je tiens à souligner en plus qu’il n’hésitait pas à fournir du soutien psychologique à un membre de son équipe, si une intervention l’avait ébranlé. »

La dépouille de M. Leduc sera exposée le samedi 28 avril au Salon funéraire Guay de Mont-Tremblant. Ses collègues pompiers et premiers répondants lui rendront hommage ce jour-là avec un remerciement sur les ondes du 9-1-1 et par des sirènes qui seront mises en action, notamment.

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer