L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
9 janvier 2018

Un seul panneau pour signifier le danger

Bosses sur le pont Ouellet: que fait le MTQ?

<!-- [if gte mso 9]> <w:LsdException Locked="false" Priority="46" Name Étonnamment, personne n’a contacté le ministère des Transports du Québec (MTQ) pour lui faire part de nombreuses bosses sur les deux voies du pont Ouellet à Labelle, où se sont produits des accidents et un décès, dans les dernières semaines.

Ronald McGregor , journaliste

Le panneau à messages variables érigé à 200 mètres du pont Ouellet où se trouvent de nombreuses bosses qui ont occasionné, depuis quelques semaines, des sorties de route et même un décès.
Le panneau à messages variables érigé à 200 mètres du pont Ouellet où se trouvent de nombreuses bosses qui ont occasionné, depuis quelques semaines, des sorties de route et même un décès.
© Information du Nord – Ronald McGregor

Quand L’information du Nord a échangé avec la conseillère en communication et porte-parole du ministère, Caroline Boisvert, le 4 janvier en après-midi, la situation était nouvelle pour le MTQ. Mais déjà, une dame de 71 ans avait perdu la vie à la hauteur du pont situé au kilomètre 148 de la route 117. Mme Boisvert a fait part de sa collaboration pour la transmission d’informations en annonçant l’envoi d’employés le plus tôt possible afin de prendre connaissance de la situation.

Le MTQ n’a pas rappelé le lendemain, mais un panneau a été érigé afin d’avertir les usagers que les conditions routières sont « changeantes » sur 500 mètres, priant les automobilistes de ralentir.

Le 8 janvier vers 10h30 avait lieu une sortie de route au pont. Heureusement, aucun blessé, seulement des dommages matériels.

« Plusieurs facteurs peuvent être en lien avec les accidents. Ça peut être les conditions météorologiques, la présence de neige sur les voies, explique Mme Boisvert. En présence de ces facteurs, le MTQ et l’entrepreneur mandaté au déneigement vont assurer une surveillance accrue dans le secteur tout au long de la saison hivernale. »

Intervention

Certes, le MTQ a érigé un panneau le lendemain de l’appel du journal, mais il n’avertit seulement que les automobilistes en direction sud et à 200 mètres du pont: « Conditions changeantes sur 500 m - ralentissez ». Vers le nord, même à 5 km avant le pont, aucun panneau, aucune affiche indiquant le danger. Est-ce une mesure temporaire?

« Au cours des prochains jours, il y aura une analyse de la chaussée qui sera réalisée afin de voir quelles interventions seront possibles pour corriger les bosses sur le chemin », s’est contenté de dire la porte-parole.

C’est à la suite de cette analyse que le MTQ prendra une décision sur le moment opportun pour apporter les corrections, soit cet hiver ou au retour d’un temps plus clément pour ce type de travaux. À savoir comment les bosses se sont formées, encore là, il est trop tôt, car la réponse viendra de cette même analyse.

Soulignons par ailleurs que l’asphaltage a été réalisé il y a quelques mois seulement.

Le message est clair pour tout le monde?

« On a fait ajouter sur l’application Québec 511, un avertissement "en vigueur". Les usagers qui la consultent peuvent le voir et le panneau à message variable avertit les gens », assure Mme Boisvert. Les informations sont disponibles sur l’application pour portable et cellulaire et sur Internet (http://bit.ly/2mbBA7W). Encore faut-il avoir le réseau, ce que beaucoup trop de gens ne possèdent pas encore dans la région.

Le MTQ recommande d’ajuster sa conduite selon la température et les conditions de la chaussée et de vérifier la route avant le départ.

Mais est-ce que le message est clair?

Partager:

Ronald McGregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer