Sections

La mise en place de l'express de nouveau repoussée

Circuit d'autobus Mont-Tremblant-Laval


Publié le 9 août 2017

Les affiches d'arrêt d'autobus de l'express étaient déjà prêtes, lors de la récente assemblée générale de TACL. Sur la photo, de gauche à droite, la coordonnatrice du transport intermunicipal Véronique Gagnon, la directrice générale Annie Bélanger et le président du conseil d'administration Robert Bergeron.

©Photo TC Media - archives

Le Transport adapté et collectif des Laurentides (TACL) essuie un nouveau refus de subvention pour la mise en place de deux circuits express quotidiens d'autobus Mont-Tremblant-Laval.

L'organisme de transport en commun dans les MRC des Pays-d'en-Haut et des Laurentides assure néanmoins que «tous les efforts sont déployés pour mettre en place un projet qui répond aux besoins de la population».

Lors d'un entretien téléphonique avec L'Information du Nord, le président de TACL Robert Bergeron a indiqué que l'organisme allait réunir différents intervenants pour relancer le débat.

Selon le TACL, le refus de subvention du Ministère des Transports de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) repose sur le l'argument que les circuits projetés nuiraient au parcours interurbain par autobus privé déjà existant.

Le TACL est désaccord avec cette assertion, a indiqué M. Bergeron. «Ce que nous souhaitons offrir, c'est un service essentiel à la population qui va éviter à plusieurs personnes de prendre leur automobile»,  a-t-il mentionné.

Selon lui, TACL se trouve maintenant «assis entre deux chaises, dans une situation d'ambiguïté».

« Il n’existe aucun transport régulier par autobus matin et soir reliant Mont-Tremblant au métro Cartier. Nous sommes face à une incohérence entre la Loi et le programme d’aide au développement du transport collectif du MTMDET, privant les citoyens d’un service de transport très attendu. On nous exige un appel d’offres et, d'autre part, on doit démontrer que le parcours ne nuit pas au détenteur de permis de transport interurbain. Nous sommes devant une situation où le plus bas soumissionnaire conforme n’est pas le transporteur détenant le permis de transport interurbain », indique le président de TACL.

L'organisme de transport en commun régional voulait implanter les deux circuits aller-retour d'autobus sur semaine  Mont-Tremblant-Métro Cartier à Laval, avec des arrêts à Sainte-Adèle et Sainte-Agathe et Saint-Sauveur, dès 2016. Toutefois, la demande de subvention avait été rejetée. On est revenu à la charge cette année, avec le même résultat.

On souligne du côté de TACL que les députés locaux Claude Cousineau et Sylvain Pagé ainsi que la ministre responsable de la région Christine St-Pierre accordent leur appui au projet.