L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
19 mai 2017

La région de Mont-Tremblant durement touchée

La plupart des pannes seront réparées en fin de soirée, pense Hydro-Québec

Les équipes d'Hydro-Québec progressent, mais lentement, dans la remise en état de fonctionner du réseau électrique desservant Mont-Tremblant et la région. Ce n'est guère avant 23h ce soir que la majorité des pannes auront été réparées. Certains clients dans des secteurs plus isolés devront s'armer de patience, selon Hydro-Québec.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

Les équipes d'Hydro-Québec s'affairent en plusieurs endroits pour réparer les pannes.
Les équipes d'Hydro-Québec s'affairent en plusieurs endroits pour réparer les pannes.
© Photo TC Media - archives

Les équipes d'Hydro-Québec progressent, mais lentement, dans la remise en état de fonctionner du réseau électrique desservant Mont-Tremblant et la région. Ce n'est guère avant 23h ce soir que la majorité des pannes auront été réparées. Certains clients dans des secteurs plus isolés devront s'armer de patience, selon Hydro-Québec.

À 13h, le bilan des interruptions d'Hydro Québec indiquait toujours 9969 clients privés d'électricité dans la MRC des Laurentides, 16 heures après le début des interruptions lors des orages de jeudi soir vers 21h.

Le territoire de la ville de Mont-Tremblant est durement touché alors que pas moins de 18 interruptions de courant touchent 5810 clients, plus de la moitié de la clientèle de ce territoire.

À Brébeuf, presque toute la municipalité, 659 sur les 711 clients, n'a pas de courant alors qu'à Lac-Supérieur, 1113 sur les 1975 clients sont sans électricité.

On note également, un grand nombre de clients sans courant à La Conception (484) et Labelle (377), Montcalm (410), Val-des-Lacs (259).

«Le rétablissement du courant peut s'effectuer rapidement lorsque peu de pannes touchent plusieurs clients. Dans ce cas-ci, il y a un grand nombre de pannes»,  a indiqué le porte-parole d'Hydro Québec Mathieu Rouy,

«Notre réseau électrique en lui-même est robuste. Par contre, la végétation au tour l'est moins. Ce sont les arbres et les branches qui tombent sur nos installations qui provoquent les pannes», a-t-il expliqué.

«Les pannes peuvent être réparées rapidement lorsqu'un disjoncteur a sauté et qu'on peut le remettre. Mais parfois, des fils et des poteaux sont endommagés, ce qui prend beaucoup plus de temps, c'est ce qui se produit dans le présent», a mentionné le porte-parole.

 

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel