Barrage du lac Tremblant: il y aura une consultation publique


Publié le 17 mai 2017

Ce barrage est situé à l’embouchure de la rivière Cachée et de la décharge du lac Tremblant. Toute cette eau aboutit dans la rivière du Diable.

©TC Media – Maxime Coursol

Le maire Luc Brisebois a défendu les décisions de la Ville dans le dossier des inondations, lors de l’assemblée du 8 mai du conseil municipal.

En réponse aux questions de Lucie Plourde, qui demandait pourquoi le barrage de la décharge du lac Tremblant n’avait pas été ouvert à l’automne, afin de réduire les risques d’inondations printanières, le premier magistrat a cité des contraintes environnementales.

«On doit se conformer aux recommandations du ministère de l’Environnement du Québec, a-t-il soutenu. Il y a un certain débit d’eau qu’on doit maintenir du côté de la rivière Cachée, qui a son embouchure au niveau du barrage. Nous avons aussi une prise d’eau potable dans le lac Tremblant, non loin du barrage.»

Cette conduite d’approvisionnement en eau potable doit nécessairement demeurer immergée afin de pouvoir fournir la Ville et ses résidents. Autrement dit, si on ouvrait le barrage à l’automne comme Mme Plourde le propose, le niveau risquerait de baisser trop et cela empêcherait la conduite de se fournir en eau.

Informer les citoyens

Le maire Brisebois a également rappelé que le barrage a été refait en 2015, afin qu’il respecte la Loi sur la sécurité des barrages de la province. «Il est flambant neuf et il y a peut-être des choses qu’on ne pouvait pas faire avant et qu’on peut faire maintenant. Par contre, il faudrait s’informer de ça. Je pense aussi que ça vaudrait la peine de tenir une soirée publique pour expliquer aux citoyens les contraintes que nous avons avec ce barrage-là et voir ce qu’on peut faire», a-t-il suggéré.

Cette décision de consulter les citoyens a ravi Lucie Plourde. «J’ai senti une écoute de la part de monsieur le maire Brisebois et du conseil municipal, a-t-elle déclaré. Je m’attends à ce que des gestes concrets soient posés afin qu’à l’avenir le barrage soit mieux géré. J’invite les citoyens riverains concernés par les inondations à assister en grand nombre à cette séance d’information sur le barrage, afin de non seulement recevoir l’information qui nous sera donnée, mais de poser les questions qui nous préoccupent.»

Cette consultation aura lieu le mardi 30 mai à 19h à l’hôtel de ville de Mont-Tremblant.