Mont-Tremblant accueillera un festival de la culture autochtone

Du 14 au 16 juillet


Publié le 13 mars 2017

La culture des peuples autochtones fera son entrée au tableau des événements de Mont-Tremblant en juillet.

Le Domaine Saint-Bernard et l'organisme DestiNATIONS: Carrefour international des arts et de la culture des Peuples autochtones ont annoncé, le 13 mars, que le Domaine accueillera le Festival Manitou du 14 au 16 juillet prochain, un premier événement à Mont-Tremblant mettant en vedette les peuples autochtones et leur culture.

Le point de presse visait également a annoncé une subvention de 78 000$ de Patrimoine Canada au Domaine Saint-Bernard pour  cet événement.  La contribution marque le 150e anniversaire de fondation du Canada. Le député de Laurentides-Labelle David de Burgh Graham a annoncé la contribution fédérale au nom de la ministre Mélanie Joly.

«Le Festival Manitou célébrera la richesse culturelle des 11 nations autochtones du Québec», a indiqué la directrice générale de DestiNATIONS Marie-Josée Parent.

Le public aura accès au site gratuitement pour voir des prestations musicales, de la danse et des découvertes culinaires en plus de participer à des randonnées en forêt. Les contes et légendes trouveront également leur place et aura droit à des illustrations de l'impact de la culture traditionnelle autochtone sur les traditions culturelles contemporaines du Québec.

Le Festival accueillera en outre des artistes, artisans et invités spéciaux des nations autochtones, a mentionné Mme Parent.

La programmation détaillée sera dévoilée le 18 mai.

Un pont entre les cultures

Pour sa part, la directrice générale Amélia Puddifer s'est réjouie de l'association du Domaine Saint-Bernard avec un événement culturel autochtone. «C'est important pour nous de créer des ponts et mettre de l'avant la richesse culturelle et artistique des peuples autochtones», a-t-elle souligné.

La directrice générale a ajouté qu'elle souhaitait depuis un moment déjà attirer un tel événement au Domaine. C'était un vide dans la mosaïque des événements à Mont-Tremblant, a-t-elle fait remarquer.

Pour sa part, le président de la fiducie Guy Vincent n'a pas manqué de faire un rapprochement entre le mode de vie des peuples autochtones et la mission du Domaine Saint-Bernard.

Le député de Labelle Sylvain Pagé a applaudi l'événement qui fera connaître le Domaine Saint-Bernard en même temps que les nations autochtones et leur culture «qui occupent une place énorme dans l'histoire du Québec».

Le conseiller municipal de Mont-Tremblant François Marcoux voit dans le festival une manière de mettre en communication la communauté locale et les peuples autochtones. «Il va en rester quelque chose, ça va se poursuivre», a-t-il dit.