L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
6 octobre 2017

Bilan des Laurentides : 31 blessés

Appel aux automobilistes d'être prudents près des chantiers routiers

Les zones de chantiers routiers ont été le théâtre de 31 accidents automobiles avec blessés dans les Laurentides l'an dernier. Cette statistique incite le Ministère des Transports a lancé un appel à la vigilance au cours du long congé de L'Action de grâce, au moment d'achalandage exceptionnel sur les routes dans cette région.

Beaucoup d'automobilistes continuent de ne pas faire grand cas de toutes les formes d'indications d'un chantier routier.
Beaucoup d'automobilistes continuent de ne pas faire grand cas de toutes les formes d'indications d'un chantier routier.
© Photo archives

Les zones de chantiers routiers ont été le théâtre de 31 accidents automobiles avec blessés dans les Laurentides l'an dernier. Cette statistique incite le Ministère des Transports a lancé un appel à la vigilance au cours du long congé de L'Action de grâce, au moment d'achalandage exceptionnel sur les routes dans cette région.

Le Ministère rappelle qu'une signalisation de couleur orange prévient les usagers de la route de la présence d’entraves et donne les indications pour circuler de façon sécuritaire dans la zone des travaux routiers.

«Le respect de la limite de vitesse est nécessaire même en l’absence de travailleurs, puisque les conditions de la circulation sont modifiées et présentent des caractéristiques inhabituelles», fait-on valoir du côté du Ministère.

Les usagers de la route circulent, entre autres, à l’intérieur de voies de largeur réduite, sur une chaussée irrégulière, en l’absence d’accotement ou sur des voies déviées. Dans ces situations, la réduction de vitesse protège autant les travailleurs de la construction que les usagers de la route, mentionne-t-on.

Les travailleurs sur les chantiers sont souvent des témoins de comportements dangereux des automobilistes. « Les gens sont souvent impatients et ont des comportements dangereux qui pourraient avoir des conséquences pour eux que pour les travailleurs en place», souligne Sylvie Favron, une conductrice de véhicule et d'équipements mobiles, dans un témoignage recueilli par le ministère.

Les travailleurs des chantiers de construction routière: Sylvie Favron et Guy Gingras.

 « Alors que j’étais signaleur, un conducteur inattentif a failli provoquer un grave accident. Il s’est retrouvé dans le fossé. J’ai vraiment eu peur qu’il nous percute mes coéquipiers et moi», a relaté l'ouvrier de voirie Guy Gingras.

Le directeur général de la DG des Laurentides-Lanaudière Claude Thibeault rappelle par ailleurs que 80 pour cent des accidents de la route sont provoqués par un mauvais comportement d'un conducteur.

«C'est important d’insister sur la nécessité pour les conducteurs de rester vigilants du moment qu’ils approchent ou qu’ils traversent une zone de travaux, pour la sécurité de tous», a-t-il indiqué.

 

Partager:

À ne pas manquer