L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
4 octobre 2017

Un tout nouveau bâtiment en construction

La Samaritaine se lance dans la vente d'articles récupérés

La Samaritaine offrira un nouveau service de vente de matériaux, de portes et de fenêtres récupérés dès le mois de novembre. En plus de contribuer à la protection de l'environnement, l'organisme espère ainsi recueillir des fonds utiles au maintien de ses services d'aide de première nécessité aux familles et personnes démunies, sa mission première.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

Les travaux qui en sont à la fondation ont débuté récemment. Si la température collabore, le nouveau bâtiment devrait être prêt en novembre: Sur la photo: le superviseur de La Samaritaine Sylvain Woods, la directrice générale Caroline Dumouchel et les membres du conseil d'administration Michel Boivin et Pierre Boucher
Les travaux qui en sont à la fondation ont débuté récemment. Si la température collabore, le nouveau bâtiment devrait être prêt en novembre: Sur la photo: le superviseur de La Samaritaine Sylvain Woods, la directrice générale Caroline Dumouchel et les membres du conseil d'administration Michel Boivin et Pierre Boucher
© Photo L'Information du Nord - Yves Rouleau

La Samaritaine offrira un nouveau service de vente de matériaux, de portes et de fenêtres récupérés dès le mois de novembre. En plus de contribuer à la protection de l'environnement, l'organisme espère ainsi recueillir des fonds utiles au maintien de ses services d'aide de première nécessité aux familles et personnes démunies, sa mission première.

La construction est déjà commencée avec l'apport à tarifs modiques d'entrepreneurs de la région, ont indiqué la directrice générale Caroline Dumouchel ainsi que les membres du conseil d'administration Michel Boivin et Pierre Boucher, lors d'une rencontre avec L'Information du Nord.

La nouvelle bâtisse consistant en des entrepôts complétée d'une galerie est en construction sur un terrain juste à côté de l'actuel établissement, à Mont-Tremblant.

Le président de La Samaritaine Claude Émond (notre photo) trouve déplorable de voir tant de choses qui peuvent être utiles à quelqu'un prendre le chemin du dépotoir. Surtout, dit-il, que l'argent obtenu en retour permettra d'aider des personnes de la communauté qui peinent à subvenir à leurs besoins les plus élémentaires.

Le terrain est offert par la Ville de Mont-Tremblant gratuitement en bail emphytéotique de 100 ans.

Néanmoins, la nouvelle construction nécessite un investissement de quelque 175 000$ qui sera pris dans les réserves de l'organisme.

«C'est un projet que nous visons depuis dix ans. Des sommes d'argent ont été mises de côté en conséquence», a mentionné la directrice générale.

En collaboration avec l'écocentre

La Samaritaine va œuvrer en collaboration avec l'écocentre de Mont-Tremblant pour récupérer des portes, des fenêtres, des planches de bois, des armoires, du revêtement de sol, de la quincaillerie, des baignoires, des cuves de toilettes, des lavabos ou des palettes.

L'organisme aménagera une section meuble plus grande, une autre pour les antiquités et une troisième pour la récupération. On effectuera en outre le reconditionnement de meubles et de vélos

«On espère pouvoir créer quelques emplois dans le processus», a mentionné Mme Dumouchel.

La Samaritaine croit que le service va être recherché par les bricoleurs et plusieurs autres types de clients.

Avec cette récupération, l'organisme aide à limiter l'enfouissement et, par conséquent, à protéger l'environnement. Surtout, La Samaritaine obtient des fonds pour ses services essentiels comme l'aide alimentaire, les paniers de Noël et les articles scolaires, insiste la directrice générale.

La construction est réalisée avec la collaboration de Marc Dubé de Romac Construction, Marc Légaré, Béton Vachon, Coffrage Jacques, Luma Électrique, Parent-Labelle Architectes, Murray-Maltais et Associés.

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer